Cookies

Nous avons obligation d'informer le visiteur sur l'utilisation que Google fait des cookies: texte informatif










samedi 30 mars 2013

RAPPEL .



SI VOUS AVEZ DES LIVRES DEPUIS PLUS D'UN MOIS









                                
                             
    Ca ne sert à rien de garder des livres  à dormir dessus,
                                   ça prend la poussière et les araignées ne peuvent pas lire dans le noir


Cher lecteur qui passezissi parhazard , voici la liste des livres en retard d'être redonnés. 

R KEN Une relation dangereuse
R BOU Le grand feu

641 Muffins
R KIR disparitions

RF TES anges foudroyés
EA martine à l'école
R TYL Une autre femme
RX WAL la disparue de Collins Park

R ZAD le cherche-bonheur
Doc Les oiseaux du jardin

Merci de les rapporter sans tarder: d'autres lecteurs les attendent.







                    


dimanche 24 mars 2013

Ecouter la radio...





...pour avoir des images plein les oreilles...
Vous aimez le théâtre? la musique? la littérature? vous avez envie de connaître les cultures, les arts,  ici et dans le  monde?

Vous aussi, écoutez FRANCE-CULTURE.
Vous ne savez pas où trouver le programme? les contenus des émissions régulières? leurs titres? le nom des éditorialistes?
Mais, ici-même, sur le net.

Par exemple, hier soir, on pouvait entendre la lecture théâtralisée de "le confessionnal des pénitents noirs" d'Ann Radcliffe dans l'émission "drôles de drames" qui était une soirée spéciale romantisme noir italien.
Et puis, dans l'émission "mauvais genres" il était question de Bd et de western.

Voilà donc des idées pour quelques bonnes soirées récréatives et culturelles...


Ah, vous préférez FRANCE MUSIQUE!
Vous n'avez pas tort! J'écoute "le matin des musiciens", "open jazz"
 et "les traverses du temps".
Vous n'avez pas la radio?
Eh bien, vous pouvez aussi les écouter ici,
et à travers les liens donnés dans ce sujet.

En vous souhaitant de beaux moments...


Post-scriptum:
Après le commentaire  fort opportun de Véronique, voici un lien sur France-inter: le masque et la plume.Je me permets de l'ajouter ici car l'encart des commentaires n'est pas configuré, hélas, pour ouvrir un lien. A partir de celui-ci, vous pourrez naviguer vers les autres émissions du programme




jeudi 21 mars 2013

Anniversaire

 En Mars 1993, la bibliothèque ouvrait ses portes pour la première fois.

A l'époque, encore peu de villages étaient dotés d'une véritable bibliothèque publique.
Beaucoup de mairies possédaient un rayon de livres déposés par le bibliobus. Le service culturel du Conseil Général avait à coeur d'apporter la culture dans chaque village.
Dans certaines communes, il venait une fois par mois ouvrir ses portes en prêt direct au public.
Dans d'autres qui disposaient d'un placard, d'une étagère, pour accueillir un petit choix de livres à prêter au public, il venait une fois par an procéder au renouvellement.
Et puis, de nombreuses communes, avec l'aide du Conseil Général, ont ouvert une salle consacrée à l'accueil du public et au prêt des livres.


Pour la commune d'Ourouer, une équipe de bénévoles, alors s'engageait, sous la responsabilité de Mr Durand, à assurer ce service au public. Une table, trois étagères, et cent cinquante inscrits dès la première année confirmaient l'envie de culture des Bourdelinois et de leurs voisins des autres villages.

A cette époque, on empruntait des "vrais livres"! ! ! !et puis, la nouveauté: des bandes dessinées.
Eh oui, on peut sourire.
Il y avait aussi des cassettes de musique et des cassettes de livres audios...
Ensuite est venue l'époque de l'apparition des CD...
Et puis, les bénévoles ont laissé la place, et un petit poste de salarié a été créé...
et voilà vingt années de route depuis ce temps...

Souhaitons-nous encore de bonnes années culturelles qui verront sans doute d'autres changements.
En tous les cas, continuons à nous retrouver dans ce blog, pour les nouvelles, et dans nos locaux pour les rencontres...




dimanche 17 mars 2013

Deux expositions au Palais Jacques Coeur

Dans l'agenda, je vous proposais "Vers l'Est", thème choisi en hommage aux voyages de Jacques Coeur vers l'Orient, ensemble d' animations réalisées par la Médiathèque, la Maison de la Culture, et le Palais Jacques Coeur, de Bourges.
Je suis allée re-visiter le Palais Jacques Coeur et voir ces expositions qui sont hébergées à l'étage, en fin de visite.

-Une exposition de la photographe Claudine Doury: "Gens de Sibérie". C'est une photographe berrichonne.

Une galerie de photos en noir et blanc très puissantes.


-Une exposition de deux peintres: Ilya Gabonov et Kiril Kotechov: "souvenirs d'enfance", portraits d'enfants sur fond de paysages miniers éclairés par la neige qui tombe. En laque de Kouzbass.
Je dois dire que j'ai été très impressionnée par cette peinture. L'exposition se compose d'une dizaine de tableaux de grand format et un triptyque.
Le sujet est celui-ci: Leur enfance s'est déroulée dans ces villages miniers de Sibérie. Ils disent que le paysage est noir de la poussière de charbon et que, la clarté vient le jour où il neige. Le paysage devient entièrement blanc. Jusqu'au lendemain, où la neige s'étant mêlée à la poussière, le paysage est redevenu noir. Alors les enfants attendent la nouvelle neige.
Je vous recommande les liens grâce auxquels vous accéderez aux informations sur ces peintres car leur talent n'est pas encore très exposé sur le web, notamment en ce qui concerne leur jeune et néanmoins édifiante biographie.

Deux belles expositions à ne pas manquer sans oublier la visite du Palais Jacques Coeur.


mercredi 13 mars 2013

Soirée théâtre le 22 mars



 Le vendredi 22 mars, à 20h30,
  l'Atelier du Val d'Aubois propose
 en représentation théâtrale, hors les murs, à la salle des fêtes d'Ourouer Les Bourdelins:

Vous avez dit Molière?

L'Atelier du Val d'Aubois, nous présente ce spectacle ici.

A bientôt pour une soirée-théâtre...







mardi 12 mars 2013

"Alceste à bicyclette"et le Cinémobile

Vous trouvez qu'il passe inaperçu?

Il est dans nos villages du Sud-Est du Cher, lundi à La Guerche, mardi à Sancoins, mercredi à Nérondes, jeudi à Dun sur Auron...le cinéma! Voici le programme présent et à venir communiqué par CICLIC des films passant sur les écrans du CINEMOBILE: ici.
Alceste à Bicyclette, Lincoln, Django unchained, Ernest et Célestine...

 Hier je suis allée voir Alceste à bicyclette.

Un film de Philippe Le Guay avec Fabrice Luchini, Lambert Wilson, Maya Sansa, Laurie Bordesoules dans les principaux rôles.

Un acteur de théâtre (joué par Fabrice Luchini) vit retiré des planches, dans l'île de Ré.
Un vieil ami, ou ancien ami, acteur devenu célèbre dans le domaine  des séries télévisées ( joué par Lambert Wilson) vient le relancer pour produire Le Misanthrope.
L'un et l'autre ont des conceptions différentes, et opposées, de la manière de jouer au théâtre. Alceste, Philinte, qui jouera le premier rôle qui jouera le second rôle? Ils s'essayent à répéter alternativement l'un et l'autre. Est ce que c'est l'un avec l'autre? Est ce que c'est l'un contre l'autre? Tous les deux un peu cruels. Chacun n'épargnant pas la conception de l'autre. Viennent s'ajouter, au décor de l'île de Ré, les personnages féminins comme dans les pièces de Molière, deux femmes différentes, l'une actrice, jeune , jolie, spontanée, pas vraiment sotte, mais de son époque, qui est actrice de films X et l'autre, qui vit son rôle dramatique dans sa vie. 
Toutes les situations contemporaines de l'action  font écho à la pièce de Molière.
L'interprétation n'est jamais caricaturale, mais toujours subtilement symbolique.

En fait la question est de savoir si on joue Molière, en puriste, comme Luchini, ou si on le joue de manière à toucher le public d'une manière contemporaine, comme le personnage joué par Lambert Wilson.
L'autre question est celle de l'amitié. Existe-t-elle? Sinon comment se manifeste la traîtrise? Et là aussi, chacun  sera le traître à son tour, spontanément, sans préméditation...Ou presque.
Evidemment, on a les petites réparties souriantes, avec le ton habituel de Luchini. Wilson lui renvoie la balle dans un plaisant ping-pong de répliques choisies...comme au théâtre.
D'ailleurs, le spectateur peut se demander, parfois, s'il est au cinéma ou au théâtre.


                                                                  



jeudi 7 mars 2013

2012 Les Gardiens du Temps



L'auteure, Aurélie Hustin de Gubernatis, qui a été notaire pendant treize ans dans un bourg de Provence, a connu un premier succès avec "Le Gardien du Crâne de Cristal".
Dans ce deuxième roman elle écrit autour de la prophétie maya, relative au 21 décembre 2012, une histoire de fiction absolument fascinante.
Treize personnes se sont successivement trouvées en possession de treize crânes de cristal.Chacune ayant une profession ou une activité bien précise et bien utile dans le cours de l'aventure...
Un ethnologue passionné, ayant découvert l'un des crânes, fait en sorte de tous les réunir à Montréal, chacun à son insu et chacun dans l'ignorance des douze autres.
Lors de la rencontre, alors qu'ils sont tous en situation avec leurs crânes de cristal, rassemblés autour d'une table, ils partent ensemble dans un monde parallèle où ils sont les seuls êtres vivants.
Conscients, alors, d'avoir été réunis selon la légende, et par analogie aux douze apôtres, ils cherchent l'endroit où ils doivent accomplir leur mission: réunir les treize crânes le jour où le nouveau soleil doit redonner vie au monde dont l'énergie arrive à sa fin...
 Ensuite ils reviendront dans le monde initial et chercheront qui est le traître, le treizième apôtre, parmi eux: celui qui voulait devenir riche en vendant les treize objets.
 Evidement, à la fin il y a une morale....

L'écriture est rythmée et limpide.
 Le lecteur est emballé.
Ce post est le sien.
Nous l'avons écrit ensemble, pour vous.

Billet d'un lecteur anonyme.

dimanche 3 mars 2013

Exposition prolongée: Le Livre Dans Tous Ses Etats


A Bourges, si vous ne l'avez pas encore visitée 
L'exposition : Le livre dans tous ses états est prolongée jusqu'au 7 avril 2013.
 Elle a lieu au musée des meilleurs ouvriers de France qui setrouve dans  l'Hôtel de ville. Au rez-de-chaussée dernières portes sur la gauche de la façade située face à la cathédrale, place Etienne Dolet. L'entrée est gratuite.



Si vous n'y êtes encore jamais allés, face à la cathédrale, contournez-la par la droite et vous ne pouvez pas manquer la place, l'entrée du Jardin de l'Archevêché, et l'Hôtel de Ville.

.

Là! Vous voyez, c'est facile.


Cette magnifique exposition montre, outre des reliures anciennes de livres, principalement de prières, qui sont , en dehors de l'exposition, conservé, entre autres, soit au musée du Berry soit à la Bibliothèque municipale, pour le Berry, mais surtout des reliures d'artisans contemporains que vous retrouverez dans les liens cités. Elles sont toutes plus belles les unes que les autres, originales et représentant un superbe travail. Les cuirs blancs de ce travail contemporain voisinent harmonieusement avec les anciennes reliures en ivoire ou en nacre. D'autres de marqueterie de divers matériaux, dont je ne vous montrerai pas de photos car c'est interdit de publier des photos, mais que vous pouvez aller contempler sur place.
 Vous verrez aussi une vidéo d' explication qui a son intérêt.
Ceci jusqu'au 7 avril, donc. Les heures d'ouverture sont dans le lien cité et dans le site de la ville de Bourges.