Cookies

Nous avons obligation d'informer le visiteur sur l'utilisation que Google fait des cookies: texte informatif










dimanche 27 mai 2012

Festival du Mot à La Charité Sur Loire




Le 1er week-end de juin voit traditionnellement la belle ville de  La Charité Sur Loire, investie par les festivaliers du MOT.
Voici l'émission TV de Fr3 réalisée pour le festival 2011: http://bourgogne.france3.fr/evenement/fugues/

Cette année encore  LE PROGRAMME est appétissant. Vous pouvez le télécharger une fois sur le site...


  

 Vous pourrez aussi en profiter pour visiter cette belle  ville qui domine la Loire et goûter la luminosité incomparable qui caractérise les villes bordant le fleuve,





 à moins que la Forêt de Bertrange ne  voit vos préférences, ou que l'un des nombreux restaurants


 n'attire votre  appétit, ainsi que les jolis magasins longeant les rues commerçantes, les escarpements typiques, ou autres venelles débouchant sur
des places           
surprenantes...








En tous les cas, c'est un beau week-end que nous vous proposons.


samedi 26 mai 2012

Comité de lecture à Sancoins

Hier, votre bibliothèque s'était rendue à l'invitation de la Bibliothèque des Trois Provinces, à Sancoins,(lien ami, au bas de ce blog) pour participer à son comité de lecture. J'imagine que le soleil tant attendu avait attiré les habituels lecteurs sous l'azur, et c'est un petit comité qui s'est réuni.
Emmanuel Carrère était à l'honneur avec deux ouvrages, dont le fameux LIMONOV.
 Simone Veil a également été présentée pour UNE VIE,
Emir Kusturica avec
OU SUIS-JE DANS CETTE   HISTOIRE                                                                                                                                                          
Quelques uns des ouvrages exposés.

 Le débat était chaleureux, chacun apportant ses connaissances aux nombreuses questions qui ont été posées. Véronique qui menait la rencontre évoquait aussi, très justement, la nécessité de parler de ce qu'on a lu, notamment dans des récits aussi tragiques, afin de libérer l' esprit des sentiments qui peuvent l'étreindre lors de la lecture en solitaire.



Véronique écoute une des participantes















































































Il est vrai qu'on sort plus riche de ces rencontres, en raison des informations véritables qui peuvent s'échanger en présence des autres.


                                                                                            

lundi 21 mai 2012

Oh, les filles! D'Emmanuel Lepage et Sophie Michel

C'est l'histoire, en deux volumes, de trois filles, de milieux différents, depuis leur naissance jusqu'à leur majorité.
Leïla, Agnès et Chloé sont trois amies.
Leurs naissances, leurs familles,
leurs destins sont différents.
 L'une est née d'une maman
célibataire et attentionnée,
 l'autre d'une famille maghrébine
 et aimante, et la troisième d'une
 famille bourgeoise et absente.    

Chacune d'entre elles va devenir amie
des deux autres, fréquentant la même
 école et le même quartier. Leurs vies de famille se passent au gré des années, différemment pour l'une et pour chacune des autres, leur scolarité, bien que commune, étant différente aussi. Le deuxième volume les voit toujours amies, mais, ayant grandi, et, pour chacune, la vie familiale va influencer le destin.  L'intérêt pour la vie, les projets pour l'avenir , et la découverte de leur corps qui se transforme, l'amour qui arrive, voient leurs trois vies futures se profiler différemment.

 C'est subtilement décrit, tant par les textes que par les images. Le thème qui domine est celui de l'amitié.

        
                                    

dimanche 20 mai 2012

Emir KUSTURICA: Où suis-je dans cette histoire?

Pendant cette pluvieuse fin de semaine festive, j'ai avalé l'auto-biographie du quelque peu controversé Emir Kusturica. (prononcer Kusturi (zz)a).(425 pages éditées chez Lattès)
Fan de ses films et de sa musique, j'ai pourtant bien failli passer à côté de l'écrivain, et, au vol, j'ai saisi cet étonnant ouvrage. (ah, oui, j'aime aussi être étonnée. N'est ce pas ainsi qu'on s'enrichit?).

Etonnée, je l'ai été quand j'ai découvert le musicien: Emir Custurica et le no smoking orchestra.

Et puis, le premier film que j'ai vu "Underground", ne ressemblait à rien d'autre.
Dernièrement, j'ai revu aussi "La vie est un miracle", et je suis tellement époustouflée, qu'il m'est très difficile de résumer Kusturica, acteur, cinéaste (plusieurs fois récompensé dans le monde, dont deux palmes à Cannes). Les liens que je vous propose vous ouvrent la voie.

 Né en Serbie en 1954, sa personnalité est toute entière imprégnée de son pays, politiquement, familialement, culturellement, il est en dehors de tout stéréotype. Très tôt tourné vers la mise en scène, son premier objet est un appareil-photo Leica,acheté d'occasion à un éclairagiste du cinéma. Cette rencontre va être une des premières dalles qui vont le mener au cinéma. Son apprentissage professionnel, il le fait à l'Ecole de Prague. Ensuite, tout est tellement riche dans ses connaissances, dans sa culture et ses rencontres tant  littéraires qu' artistiques, qu'il serait bien prétentieux de ma part de vouloir sélectionner quelques références et pas d'autres.
Vous savez sans doute que les prises de positions qu'on lui a attribuées ont défrayé la chronique. Il s'en explique dans ce document et, à le lire, vous vous ferez votre idée.
Comment avoir une vue objective de l'Histoire des peuples de Yougoslavie?
Cette autobiographie y apporte sa part de lumière. C'est un également un intense hymne à la vie, car comme disait son père:"La mort est une rumeur non vérifiée".
Il évoque tous ceux qu'il a aimés, qu'il aime, ses parents, sa famille, sa femme, ses enfants (son fils Stribor est artistiquement dans la même veine que son père, d'ailleurs dans "la vie est un miracle", ce beau jeune-homme joue un rôle de capitaine); il évoque longuement son amitié avec Johnny Depp. Et puis, quand arrive la gloire et des conditions de vie économiquement différentes, c'est sans esbroufe qu'il raconte ce que ça peut changer dans une vie. En tous les cas, la manière dont il s'expose dans ce livre nous permet de l'apprécier différemment mais pas indifféremment...


mercredi 16 mai 2012

Derniers achats de la bibliothèque


Voici en image, les derniers achats de la bibliothèque:



Eric Emmanuel Schmidt: les dix enfants que Madame Ming n'a jamais eus.
Alain Raffesthain: Le moulin du Gué aux Anes.
Catherine Pancol: Les écureuils de Central Parck sont tristes le lundi.
Jean-Loup Trassard: L'homme des haies.
Roberto Saviano: Le combat continue.
Olivier Adam: Des vents contraires (dans l'édition Point 2).
Guillaume Musso: 7 ans après.
Anthony Belgarde: Balades à Bourges.
Emmanuel Carrère: Limonov.
Chez Arthémis: 200 recettes faciles et pas chères pour étudiants.
Clara Suetens: Corentin, Papa a dit non.
Hervé Le Boff: Prince mi et prince moi sont dans un château.

mardi 15 mai 2012

Quelques évènements culturels près de nous...

-Dernièrement, je vous faisais part de la conférence de Danielle Laffitte sur "Las Méninas" de Velasquez, au Luisant, Germigny l'Exempt, et aussi le spectacle "en route", au même endroit (voir posts précédents), organisés par l'Atelier du Val d'Aubois. C'est vraiment une chance d'avoir, à 10kms, une programmation régulière de cette qualité.(visiter le site ici)
Samedi prochain nous pourrons y entendre, et voir:
Cello Woman Show ,





En haut à droite, le portail sur la rue. En haut, à gauche, la salle. A gauche au centre, l'accueil. En bas à gauche, Danielle Laffitte s'entretient avec le public. En bas à droite, à l'entrée, l'annonce du prochain spectacle. 

                                                         - - - -      - - -      - - - -

-Autre programmation intéressante, près de chez nous, 

Les z'arts en campagne,
Essentiellement du jazz programmé à partir de Blet, à 6kms, et sur tout le territoire de la communauté de commune. (programmation et site en cliquant sur le lien pré-cité).
Voici leur prochain évènement:http://www.wix.com/leszartsencampagne/cajazzablet#!prochaines-manifestations
Le samedi 2 juin à 18h30, Piano-jazz, au golf, à Saint Hilaire de Gondilly. N'hésitez pas à illustrer ce billet en envoyant vos photos à l'adresse mail de la bibliothèque.








dimanche 13 mai 2012

Les z'arts en campagne : apéro dînatoire le 13 mai à 18h


...à Blet.

C'est une info communiquée par le service de com. de l'association.

Au cours de cet apéro-dînatoire, le programme du festival 2012 sera annoncé.

mercredi 9 mai 2012

Le 9 mai au soir...(le bibliobus est passé).

Ce matin, il est arrivé vers les neuf heures...
Si vous êtes curieux, partagez cette journée avec nous...

video 



 Après avoir déjeuné ensemble, les voilà repartis pour une autre bibliothèque.

 
Quant à nous nous voilà riches.
 
Il me reste maintenant à en dresser l'inventaire, munie du listing communiqué sur notre compte de la DLP et à les transporter dans les rayons pour être proposés à vos choix.




Evidemment, on ne résiste pas à l'envie d'en feuilleter quelqu'un qui nous a attiré.





...A Bientôt...




mardi 8 mai 2012

Bibliobus le 9 mai 2012

Voilà la raison de la petite photo à gauche en haut du blog: elle figure la venue en mai de notre bibliobus chéri.



Vous vous demandiez ce que fichait votre bibliothécaire dans votre bibliothèque, ces derniers temps, à des heures pas possibles?



 Eh bien voilà, vous savez tout:
  En plus de terminer le relevé statistique
et le rapport d'activité de  l'année 201 1,


        


 
                                       
 votre bibliothécaire préparait le renouvellement du fonds en prêt, soit environ 500 ouvrages triés par date la plus ancienne de présence dans nos murs, qu'il faut enlever (et présenter par piles dans l'ordre, s'il vous plait, pour que la  Super-Raymonde* 
 des bibliothécaires, puisse les soustraire).



Ah, oui, vous l'avez dit "C'est un sacré boulot!", surtout qu'on tombe sur des ouvrages qu'on n'avait pas remarqués plus tôt (et, flûte, je l'aurais bien gardé, mais non, c'est trop tard)...alors on feuillette un petit peu...

Et puis on compte, pour ne pas se laisser surprendre...je m'explique: dans le bibliobus, c'est magnifique:

(demain je tâcherai de vous photographier tout ça). On choisit, on choisit, on choisit..; "ah, celui-ci pour Monsieur Dubroc qui aime tant l'Afrique; oh, celui-là pour la petite Benédicte qui commence le piano; ah, dis donc, qu'est ce qu'elle va être contente Mademoiselle Delamarre avec ce gros volume sur le Louvre"..;et puis ça pour moi, et puis ça et puis ça aussi....et la grosse voix de* Super-Raymonde  retentit "Ah, mais ça ne va pas du tout G-Bourdelinoise, tu nous rends 30 documentaires et tu en reprends 110" !!!!!

Donc on compte. Et puis on évalue: il nous faut des romans ados pour la période estivale, avec tous ces petits vacanciers qui ne sont là qu'en juillet-août, mais qui en prennent chacun 5 par semaine. En novembre, c'est le contraire, j'en prends pour la maîtresse avec sa classe de CP...
 des CP, ça lit 4 mots au mois de septembre, et puis en juin ça lit 4 pages et des images...
                                         
.


                                                                                     Voyez le chemin...








Donc, il faut que rien ne manque, pour fonctionner pendant les six prochains mois.
Voilà. Ce soir je vais encore aller compter, évaluer vos besoins, anticiper vos appétits.
Demain matin, la malle aux trésors s'ouvrira.

Après, ça sera une autre histoire. Si vous voulez que je vous la raconte, vous n'aurez qu'à revenir...