Cookies

Nous avons obligation d'informer le visiteur sur l'utilisation que Google fait des cookies: texte informatif










vendredi 30 septembre 2011

Evenements culturels 1-2 octobre dans le Cher

Ce premier week-end d'octobre dans le Cher, nous aurons le choix entre plusieurs évènements culturels:

A BOURGES: Festival Bulle-Berry:
 http://www.bulleberry.com/2011/accueil11.html

                                                   _  _  _          _  _  _          _  _  _          _  _  _

A SAGONNE: Corinne Duchêne lira, à 15h30 ses "contes du petit peuple féérique                    Renseignements :
 Bibliothèquen Intercommunale des Trois Provinces: http://bibliotheque3provinces.blogspot.com/


                                                 _  _  _          _  _  _          _  _  _          _  _  _




A AINAY LE VIEIL:Lecture théâtrale de plusieurs textes, dont des extraits du livre de  Duszka Maksymovitch,  qui avaient  été donnés à Lyon et Lille(Un article lui est consacré dans la page "blog" de La Bouinotte N°117). Ainsi que d'autres témoignages qui  avaient été produits à Paris par Brigitte SY.

mardi 27 septembre 2011

Waldo et la mystérieuse cousine

Auteur et illustrateur: Catharina Walckx
Ed. Mouche de l'Ecole des Loisirs.
         _ _ _ _ _  _ _ _ _ _ _ _ _ _

Dans une grande forêt lointaine, Waldo, ours solitaire remarque la fin de l'automne et pense à hiberner bientôt:
"C'est comme si je devais m'arrêter de vivre, songe Waldo. Cette année, je n'ai vraiment pas envie d'hiberner. Encore moins que d'habitude"
Il passe devant chez son voisin Dédé:
"Si j'avais toute une famille comme mon voisin le lapin, ce serait plus joyeux"


Avec Dédé, il joue habituellement aux fléchettes...mais aujourd'hui, Dédé a reçu une lettre d'une mystérieuse cousine qui l'invite dans son village "Embadchémoi", au bord de la mer où elle habite "à moitié dedans".
Waldo part à la rencontre de cette mystérieuse cousine dont il a reçu une photo: ô déception, c'est une moule. Waldo et Dédé n'ont jamais vu de moule.
Waldo finit par la trouver, elle ressemble à un gros caillou noir collé sur un rocher et se nomme Jenny.
Avant elle était une lapine. Elle a été ensorcelée par "la vilaine table",  une sorcière qui s'est elle-même ensorcelée...Waldo doit trouver un prince charmant pour que Jenny-la moule retrouve son apparence...le prince charmant est un vieux sanglier solitaire qui joue aux fléchettes...

L'illustration se décline en deux dominantes de bleu  et de beige conjugués au clair et au foncé...
L'histoire se finit  bien: l'amitié règne, l'amour aussi.

Le récit tout en changements de décors intègre des dialogues aux répliques pleines d'humour.
C'est une histoire qui se lit bien à haute voix.

vendredi 23 septembre 2011

ronde de livres pour la jeunesse


Ronde de livres: Voici les derniers achats de la bibliothèque. Nous vous en avons présenté un tout à l'heure. Ils sont disponibles depuis la rentrée.

jeudi 22 septembre 2011

Louga et la maison imaginaire

Ecrit par Claire Fercak.
Illustré par Adrien Albert.
Edité à L'Ecole Des Loisirs.

Ce roman s'adresse aux jeunes à partir de 9 ans.
Une poupée estropiée, en compagnie de son ours estropié également, erre sur la rive d'un lac noir, oubliée par la petite fille qui était sa propriétaire et qu'elle chérissait.
Le coeur brisé, elle décide de vivre seule sa propre vie et ses propres rêves. A l'aide d'une craie, elle dessine  dans le sable sa maison imaginaire. Mais elle dérange William,  l'Arbre qui devient son ami. Lui même est tout embarrassé de son grand corps qui n'est pas en symbiose avec cette maison, conçue pour une poupée...Il l'aide à panser ses douleurs d'enfance; avec elle il conçoit sa maison imaginaire: par exemple, à l'intérieur, il y a un placard à soucis, où l'on enferme toutes ses douleurs d'enfance, bien fermé pour ne pas les laisser s'échapper.
« Le placard était peuplé de fantômes. Dans ce placard, on déposait les soucis. Les parents méchants, les sœurs qu’on n’aimait pas. Les coups, les cris, la tristesse. La ceinture qui claquait sur les fesses et la solitude aussi. »
Le ton du récit est triste et les illustrations quasi monochromes, excepté Louga et son ours.

Louga pourrait presque être heureuse mais l'armée de sangliers qui décide comment doit vivre  le monde, ravage tout. La tempête menace, Louga voudrait bien passer sur l'autre rive mais sa surface, lisse et sombre comme un miroir lui fait très peur, alors William, l'arbre, s'adapte pour permettre à Louga de traverser l'inconnu et de vivre la vie qu'elle a choisie...

Ce récit  onirique et poétique est l'adaptation d'une fiction préalablement écrite par Claire Ferjak  pour la radio "conte noir de la poupée". On peut  voir plusieurs symboliques dans ce roman de 36 pages.
Très subtil, il m'a beaucoup émue.

lundi 19 septembre 2011

En poussant la porte

En poussant la porte de la bibliothèque,



je joue, je sens, j'entends, je vois.....


Je touche à tout, je gobe les pages, je suce les mots, je reluque les titres à travers un papier de bonbon orange.
Je pleure aux sentiments des dramaturges, mes yeux tout chauds cherchent la consolation dans l'ivresse des images, dans les bras bienfaisants des BD aux cent visages.
Je m'arrête et pose mes bagages sur le sol des grands livres de voyages.
Et tandis que la somnolence me prend, j'entends des bruits de conquêtes qui montent du rayon de l'histoire.
Ma tranquillité n'est plus, je reprends mon chemin à travers les ruelles sombres et tortueuses des maisons où tant de sonnettes aux noms étranges me font de l'oeil pour appuyer sur l'étiquette rx...me voilà bien avancée, face à la porte de sortie, je ne sais duquel me saisir, j'ai envie de demeurer ici, ou de les prendre tous.

En tirant la porte, j'entends les murmures des phrases que j'emporte, des mots qui m'éblouissent, des images qui m'endormiront peut-être tout à l'heure en les ouvrant chez moi...

dimanche 18 septembre 2011

PRESENTATION

Vous trouverez dans ce blog  les informations de la bibliothèque, les derniers ouvrages acquis, les coups de coeur...  mais aussi des informations culturelles locales ou plus larges.



HEURES D'OUVERTURE AU PUBLIC:

Mercredi  :    de 9 h à 11 h
Jeudi : de 15h30 à 17h30
 Samedi :   de 9 h30 à 11h30




REGLEMENT:

La bibliothèque est ouverte à tout le monde.
Le prêt est gratuit.
Pour consulter sur place il n'est pas nécessaire d'être inscrit.
Pour emporter des ouvrages vous devez remplir une fiche d'inscription.

La durée maximum de temps de prêt est de 1mois pour les livres. Vous pouvez en emporter jusqu'à 5.
Elle est de 1 semaine pour les documents sur support CD.
Le prêt d'une liseuse numérique est également permis sous conditions.



Adresse:
10, grande rue (même bâtiment que la mairie)
18350 -Ourouer Les Bourdelins

téléphone mairie: 02 48 76 81 01