Cookies

Nous avons obligation d'informer le visiteur sur l'utilisation que Google fait des cookies: texte informatif


LE MERCREDI 22 MARS PASSAGE DU BIBLIOBUS LA BIBLIOTHEQUE EST FERMEE AU PUBLIC

jeudi 23 mars 2017

Paul Dowswell: 11 novembre

Ce roman pour ados traite de la guerre de 1914-1918 à travers la narration de trois adolescents européens, confrontés à la guerre.



"Résumé:

11 novembre 1918, quelque part sur le front Ouest, 7 heures du matin. L'Armistice a été signé. A onze heures du matin, la guerre se terminera. Toutes les attaques doivent être annulées. Will Franklin fait partie d'un groupe de soldats envoyés en mission à la recherche de combattants allemands au coeur d'une forêt. Personne ne leur a annoncé que la guerre était finie. Il y a encore quelques mois, Will était lycéen. 
Et voilà que maintenant, il est sur le point d'affronter l'épreuve la plus terrifiante de sa vie, au moment où trois mondes entrent en collision et où trois jeunes gens se battent pour survivre durant les ultimes heures de la Première Guerre mondiale."


samedi 4 mars 2017

Maurice Genevoix: CEUX DE 14

En cette période du centenaire de la Grande Guerre, la bibliothèque a acquis cet ouvrage pour son fonds Histoire.
D'autres ouvrages sont empruntables en effectuant des réservations auprès de la Médiathèque du Cher.
Certains sont déjà présentés dans le post  précédent.





Maurice Genevoix est né le 28 novembre 1890, à Decize dans la Nièvre. Puis sa famille ayant déménagé à Orléans, il y a passé son enfance et  fait ses études.
Mobilisé le 2 août 1914, il a quitté le front le 25 avril 1915 grièvement blessé..


Maurice Genevoix a obtenu le prix Goncourt en 1925 pour Raboliot. Elu à l'académie française en 1946, il laisse une soixantaine d'ouvrages, qui , après ses premiers livres sur la guerre, sont un hommage à la nature. Il est mort en 1980.


"Ceux de 14" regroupe "Sous Verdun", "Nuits de guerre", "Au seuil des guitounes,, "la boue" et "Les éparges", ces cinq titres ayant été réunis en 1949.
Cette édition contient des photographies de pages censurées de "sous Verdun", des carnets de l'auteur, de sa correspondance et de ses "camarades du 106" qui sont les héros de ce récit.