Cookies

Nous avons obligation d'informer le visiteur sur l'utilisation que Google fait des cookies: texte informatif



lundi 29 avril 2013

Les sorties culturelles de la semaine du 1er mai

Voici, en images, les évènements culturels de proximité de la semaine:

Le 3 mai:
Site de l'Atelier du Val d'Aubois, au bas de la page, dans ma liste de blogs.




Le 5 mai:
                     Site des z'arts en campagne, au bas de la page, dans ma liste de blogs.



Le 5 mai:
Sur le site de l'Abbaye de Noirlac:
Lien au bas;

Le 05/05/2013
10h - 12h30



10h30 : Conférence : La merveille des merveilles, le Mont-Saint-Michel, de 710 à 2012
par Didier Vandeporta


11h15 : Concert : Suite Nomade
par le Trio d’Argent



L'Abbaye de Noirlac sur Twitter   L'Abbaye de Noirlac sur Facebook    Abbaye de Noirlac - Centre culturel de rencontre - 18200 Bruère-Allichamps - tél. 02 48 62 01 01 - contact@noirlac.fr | Mentions l






samedi 27 avril 2013

Le kiosque du mois

Voici en image le kiosque à consulter sur place:
Et puis le présentoire de la semaine, avec, en bas le présentoire des périodiques que vous pouvez emprunter:


vendredi 26 avril 2013

Des applis et des sites pour jouer avec l'art




Appli: diminutif d'application, et, si vous savez ce que c'est, c'est que vous parcourez ce blog au volant de votre tablette ou de votre téléphone mobile.
Si vous êtes devant votre PC ou votre MAC, vous n'avez peut-être pas encore sauté le pas qui mène votre clic au milieu de l'océan des jeux.

Il y en existe tant et tant, qu'on pourrait ne pas s'y attarder, car pourquoi tel plus qu'un autre?
Eh bien pourquoi pas, quand on en trouve un au graphisme agréable, au jeu instructif et distrayant à la fois, sans agacement, juste pour le jeu.
 Par exemple, en voici une qui invite à reconstituer sur votre tablette Androïd, l'image d''une oeuvre d'art connue.
https://play.google.com/store/apps/details?id=nba.GalleryPuzzle&feature=search_result#?t=W251bGwsMSwyLDEsIm5iYS5HYWxsZXJ5UHV6emxlIl0.

Et, si vous ne possédez pas de tablette, vous pouvez aussi jouer sur votre PC à reconstituer l'image d'une oeuvre, en vingt pièces si vous débutez, ou en cent pièces pour les virtuoses.
Par exemple, dans ce site:http://www.e-puzzles.fr/puzzles-arts/las-meninas.html,
Je me suis personnellement amusée à reconstituer Les Ménines en cinquante pièces, et ça m'a bien pris une vingtaine de minutes. Personne ne dira si Velasquez serait fâché de cette utilisation de son chef d'oeuvre, mais il me semble que ça peut aussi être un moyen d'en approcher les détails.

Bonne patience, et bonne détente...

Et, dans nos rayons, pour vous aider:



mardi 16 avril 2013

Alger, Alger, d'Alain Vircondelet

C'est un autre petit volume que je vous propose également, sur fond d'Art de Vivre dans le jardin communal de notre petite commune:
"Alger-Alger", d'Alain Vircondelet.
Comme le laisse deviner le titre de ce roman biographique, c'est à Alger qu'est né l'auteur en 1947.
A travers ce récit, il nous livre des senteurs, des couleurs et des promenades dans les rues de la ville, sur la plage et des atmosphères de la mer  Méditerrannée qui domine toute l'activité de l'Alger de son enfance.
Ce court récit, se termine, bien sûr, par l'évocation des dernières années ponctuées des frayeurs qu'il a vécues au moment du conflit et de la tristesse qu'il a eue à quitter le pays de l'enfance.

Alain Vircondelet, est universitaire, professeur, écrivain, biographe et il a écrit, entre autres, de nombreux ouvrages sur l'Algérie, le conflit, l'exil et le retour sur la terre de son enfance...
Il a écrit également de nombreuses biographies, notamment d' Albert Camus et de
 Marguerite Duras.

lundi 15 avril 2013

L'Ecluse des inutiles de Jean François Pocentek

C'est un petit roman, très court que je vous propose cette semaine dans l'Art de Lire, Art de Vivre.

Le narrateur, employé aux "objets trouvés" rend visite aux habitants de quatre maisons qui bordent le canal. Sur un ton désenchanté il raconte la journée de ces habitants simples, avec tendresse, avec pudeur et un certain désenchantement.
La quatrième de couverture est très noire:
"Parfois, il n’en faut pas plus. Juste ça. Un qui n’est pas comme les autres, et une sourde haine dans l’ennui des saisons répétées. Dans un silence de canal d’hiver, ils sont arrivés lentement, avec de l’alcool dans la bouche, du rire dans les dents et du froid dans la tête. Ils l’ont pris sous les bras, l’ont amené au milieu de la pièce, et là, sur le plancher, il lui ont cloué les pieds. “

Néanmoins il décrit avec bienveillance leurs relations ainsi que leurs rapports  à la vie et à la mort. A chaque évènement on a peur que ça dérape dans le tragique, dans le glauque, et c'en est toujours à la limite. Mais il y a quand même beaucoup d'amour de la part de ces "inutiles" notamment de la part des femmes. Le moment du repas est un moment fort dans cette journée,  où les sensations se mêlent aux sentiments. On se demande toujours si on va rester ou si on va partir, et, évidement, on reste:
"…je suis les yeux mouillés des hommes aux bras ballants….
…je suis la laisse du chien et le cou étranglé…
…je suis une casquette, un bleu de travail, un fichu, une veste trop courte, une chaussette faite pour la course…”

Ce livre avait été lu en 2008 sur France Inter.
Jean François Pocentek a aussi écrit "Le bar des immobiles", "La patience des goëlands" et "Les gens du huit mai".


jeudi 11 avril 2013

Le listing est sur la liseuse

Désormais, quand vous empruntez la liseuse, vous pouvez y consulter le listing des ouvrages prêtés par la DLP.
...Si votre grand-mère est malade et exigeante (...) vous pouvez emporter la liseuse (aux conditions de prêt définies par le règlement), non seulement pour lui faire la lecture, mais aussi pour lui faire choisir ce qu'elle désire.

samedi 6 avril 2013

SALIF KEITA:"Papa"



Vous connaissez cette voix africaine sans pareille...Vous avez certainement regardé ses concerts, au moins à la télé, sur France ô, ses costumes impressionnants,tout blancs ou très brodés,  ses choeurs, à ce fils de roi que sa cécité a incliné très tôt vers les sons, et, la musique.
Salif Keita chante "papa" dans ce CD que vous pourrez aussi emprunter.
Voici un aperçu d'un concert, si vous ne le connaissez pas encore.





vendredi 5 avril 2013

bibliobus

Ah?
Oui, il est venu...
Il était bien rempli.
Beaucoup de nouveaux achats étaient présentés dans les rayons.
D'abondants conseils en matière de nouveaux romans et en musique m'ont permis un choix varié. Je ne vous ai pas oubliés, amateurs de science fiction, ni vous, amateurs de polars de tous crimes, subtiles, crapuleux, en série, oh oui, vous aurez du noir! Amateurs de romantisme, vous aurez le choix et amateurs de romans du terroir également...
Vous lisez rapidement cette énumération n'y trouvant point les lettres b.d.a. et pourtant j'ai pensé à vous aussi et même aux lecteurs de mangas...des beaux livres, des biographies, des documentaires de tous domaines et puis une centaine de cd pour vos oreilles exigeantes ou curieuses...
Nous en  avons même installé le listing sur la liseuse.

Et pour les plus jeunes, de la musique également, et des histoires à lire tout fort ou bien tout bas, des petites histoires ou des grandes histoires, des histoires qui font peur, des histoires qui font rire, et de l'Histoire carrément, des images des continents, des petites idées pour bricoler, des grandes idées des inventeurs, des savants, des poètes, des artistes, pour s'instruire ou pour rêver...

mercredi 3 avril 2013

Renouveler les livres prêtés par la DLP

Oui-oui, c'est aujourd'hui...
On renouvelle principalement la musique et les romans, mais aussi quelques documentaires, beaux livres s'il y en a...pour cette fois.

Les jours précédents, j'ai retiré des rayons quelques centaines d'ouvrages qui étaient là depuis deux ans et plus, afin de vous en choisir des plus frais.
 A chaque fois que j'opère cet enlèvement, je tombe sur ceux que j'avais choisis pour moi et que je n'ai jamais lus et qu'il faut rendre malgré tout...mais j'en choisi toujours trop qui me plaisent...ils vous plaisent, parfois, souvent ou pas trop...et le temps passe, de prêt en retour, je les aperçois, sur la banque de prêt, sur la table des retours; je les remets dans les rayons, parfois je me les mets de côté, et la pile des "de côté" devient tellement importante que je les remets en place...
je tombe aussi sur ceux que j'ai aimés, que je n'ai pas envie de rendre, souvent des documentaires, des "beaux livres", des images,  que j'ai aimés et je regarde à quelle date j'ai emprunté celui-ci...si je peux le garder encore six mois...ah? avril 2010? il faut le rendre.
 C'est alors comme autant d'amis qui prendraient le car pour rentrer chez eux, comme un adieu, ou un au-revoir. Certains, je ne les reverrai jamais, d'autres peut-être reviendront car j'ai noté les codes pour les redemander...mais je perdrai la liste et d'autres viendront.
  Il est temps de se préparer à les accueillir. Ils arrivent par le bibliobus de 9h. Aussi, chers lecteurs, si vous ne me trouvez pas ce matin, traversez la cour...


Ah, oui, tout ça que je n'ai pas envie de rendre...


Le Vietnam, que je n'ai jamais lu...


Prague, le Pont Charles, dont je ne me lasse pas d'admirer la page en été, la page en hiver, sans me décider si je préfère l'une ou l'autre....

Le pays du Beaufort, qui me rappelle mes vacances d'enfant...

Le Portugal, avec cette Belle Bibliothèque...

                                         Et la musique, que je voudrais garder aussi...

Tout ça va tourbillonner ce matin entre les mains des zélés bibliothécaires, de la douchette aux bras de l'employé communal qui va les descendre au bus-du-retour, et puis les mains de la bibliothécaire qui va les remettre dans les rayons du bibliobus...
...Là où la place aura été vidée par tous ceux que je vais choisir et emporter ce matin, pour vous, pour nous, et peut-être pour moi...